(NI CECI NI CELA)

mercredi 20 octobre 2021

au moment où l'on énonce "ah..."


"Quand nous nous dilatons
dans la joie devant la toute-possibilité
qui est la nature même de la conscience,
au moment du jaillissement de la création
des effets variés
qui composent les existences,
il y a alors un élan
qui est "être-conscience" :
c'est le premier instant du désir.
Et ce premier instant de pure conscience
peut-être perçu dans la région du coeur,
au moment où l'on se souvient d'une chose à faire,
au moment où l'on apprend une bonne nouvelle,
au premier instant d'une vision d'effroi,
quand on voit une chose que l'on n'avait pas encore reconnue,
au moment de l'éjaculation,
au moment où l'on énonce "ah...",
quand on lit à toute vitesse
ou encore quand on court pour sauver sa vie.
En chacun de ces moments
il y a un état de balancement
entre toutes les puissances de l'être.
C'est le premier instant du désir."
So ânanda, La Vision de Dieu