François Matton

(sans l'ombre d'un doute)

lundi 28 septembre 2020

mercredi 23 septembre 2020

Mieux


 

dimanche 13 septembre 2020

Québec dans l'eau

 (souvenirs souvenirs)



mercredi 2 septembre 2020

lundi 31 août 2020

Cette conscience

 Que se passe-t-il quand on est conscient et qu'il n'y a pas de rumination, pas d'histoire, pas de projection ? Il se passe qu'il y a conscience, sans la revendication réflexe que c'est moi qui suis conscient. Il y a naturellement conscience des bruits, de la lumière, des pensées et sensations qui passent etc, mais il n'y a pas d'appropriation. Et quand il n'y a plus appropriation, il n'y a plus le sentiment que la conscience est une affaire privée qui nous sépare. Cette conscience n'est plus ma conscience. Je la partage avec toi qui te tiens tranquillement près de moi. Nous la partageons avec le chat, l'arbre, les voisins, avec les bons et les méchants, avec tous les êtres.

Il est alors possible de réaliser que la conscience est identique en chacun, que seuls les contenus de la consciences sont personnels et nous séparent en apparence. Cette réalisation, si elle se maintient, change la vie.





dimanche 30 août 2020

La vue depuis la terrasse

 Nans-Sous-Sainte-Anne




mercredi 19 août 2020

mardi 11 août 2020

lundi 10 août 2020

lundi 3 août 2020

mercredi 29 juillet 2020

samedi 25 juillet 2020

L'ombre gagne

Le dessin d'un crâne réalisé au fusain a laissé une trace sur la feuille qui servait à le protéger.. Je le découvre comme le Saint Suaire.

jeudi 23 juillet 2020

lundi 6 juillet 2020

vendredi 3 juillet 2020

mardi 30 juin 2020

lundi 29 juin 2020

vendredi 26 juin 2020

mardi 23 juin 2020

vendredi 19 juin 2020

(Je tente une dernière fois.)


Il n'y a aucun effort à faire pour voir pleinement. Mais il y a au départ un effort à faire pour se décider à voir cela même qui ne demande aucun effort pour être vu. 
L'effort ne consiste pas dans le fait de voir, mais dans le fait de s'arracher aux conditionnements et à l'hypnose collective qui nous dictent de toujours voir "à l'extérieur", vers les objets, jamais vers ce qui voit.



lundi 15 juin 2020

Voir véritablement

Voir véritablement, voir pleinement, voir totalement, c'est voir le spectacle "devant", 
et simultanément voir l'espace sans dimension, ici, d'où surgit ce qui est vu.
Voir, et être conscient de ce qui voit.
C'est la vision non duelle, c'est la vision heureuse.


samedi 13 juin 2020

L'homme des bois

Cabanes et autres abris de fortune au bois de Vincennes.









jeudi 11 juin 2020

lundi 8 juin 2020

vendredi 5 juin 2020

jeudi 4 juin 2020

mercredi 3 juin 2020

lundi 1 juin 2020

Toi que l'on dit qui bois de cette eau presque absente

souviens-toi qu'elle nous échappe et parle-nous

samedi 30 mai 2020

Le dragueur

(décidément, je n'arrête pas de croquer des morts)

mercredi 27 mai 2020

mardi 26 mai 2020

jeudi 21 mai 2020

mercredi 20 mai 2020

Max







lundi 18 mai 2020

samedi 16 mai 2020

Tourbillon

"Un tourbillon dans l'eau. D'où vient-il ? De nulle part. Où va-t-il ? Nulle part. 
Il n'y a pas véritablement de tourbillon. Il n'y a que l'eau.
L'eau était avant la naissance, 
à la naissance, pendant l'existence, à la mort et après la mort."
Prajnanpad





jeudi 14 mai 2020




mercredi 13 mai 2020

samedi 9 mai 2020

vendredi 8 mai 2020

samedi 2 mai 2020

mercredi 22 avril 2020

lundi 20 avril 2020

Drogues et méditation


Drogues et méditation ne sont absolument pas incompatibles. Je le sais d'expérience. Du reste il en a toujours été ainsi sur tous les continents et dans la plupart des cultures.En Inde nombre de saddhus fument de l'herbe, c'est bien connu. Les chamans amérindiens prennent de l'ayahuasca.Les plantes sacrées, initiatiques (voir L'Herbe du diable et la petite fumée de Castaneda), on les appelle enthéogènes ["substance psychotrope induisant un état modifié de conscience utilisée à des fins religieuses, spirituelles ou chamaniques"]. Voir également Michaux et la mescaline, ou encore "Les portes de la perception", d'Aldous Huxley. La psilocybine des champignons magiques permet l'accès à des plans de conscience inouïs, merveilleux - fusion dans le cosmos, empathie avec la totalité des êtes, contemplations mystiques.Ces plantes magiques, je les ai toutes expérimentées. C'est une des rares choses où je me sois montré ambitieux, entreprenant, profondément motivé, passionnément curieux, plein de la curiosité de l'explorateur. Ça et la méditation, le pranayama, l'écoute contemplative, zazen et la grande immobilité alerte
Il ne s'agit pas de religions. Les religions et les croyances ne m'intéressent pas. Seul ce que relève de l'expérience et de la présence m'intéresse. (Comment voit-on le monde ? Qu'est-ce qu'un corps ? Qu'est-ce que "moi" ? Où comment-il, où s'arrête-t-il ? Qu'est-ce que le temps, la durée, l'espace ? Une représentation ? Quand et comment se dissout-elle ? etc.).
NB : L'agitation mentale est la plus puissante des drogues, la plus pauvre et la plus addictive. Le silence de la méditation permet de le réaliser. Sinon, à défaut, les drogues permettent de goûter temporairement à ce silence. Il est alors conditionné. La moindre des sagesses est de comprendre assez vite qu'il est préférable de revenir naturellement au silence. Les drogues n'ont été qu'une étincelle pour un feu qui doit prendre avec d'autres moyens.

 


lundi 13 avril 2020

Ceux-là


Ce n'est pas le coronavirus qui les a exterminés ceux-là ?
Quel autre virus alors ?






lundi 6 avril 2020